Day 10 – Kyoto : Inari San et ses milliers de portes

Je me rends un peu plus au sud de Kyoto pour gravir un petit mont un peu spécial, le Inari San.

En effet, le chemin est rempli de gates (enfin de portes pardon) rouge que l’on peu voir un peu partout au Japon).

Vaste chemin de portes

Vaste chemin de portes

C’était juste fantastique, sauf le début, avec des touristes (principalement chinois et Français) amassés comme sur une petite place, qu’il en est presque impossible de respirer sous les 30 degrés du temps.

Les autels tout le long du chemin

Les autels tout le long du chemin

Un anglais logeant dans la même auberge que moi, qui d‘ailleurs est en fin de tour du monde, m’a conseillé de ne pas m’arrêter là, car les touristes montent très peu jusqu’au sommet.

Du coup j’ai commencé l’ascension après les boutiques souvenirs en tout vas.

Je dois avouer que c’est un excellent conseil, car c’est effectivement là que commencer la véritable magie de cette ascension.

Cherchez la porte intrus

Cherchez la porte intrus 

Ce chemin est que comme cela du début jusqu’à la fin, avec de moins en moins de monde au fur et à mesure.

IMG_2913

Ça monte quand même un peu

Un fois en haut, je redescends (pas le choix) et là je rencontre des Français mais vivant à Brisbane en Australie !

Nous continuons donc de descendre ensemble et ils me proposent d’aller voir un temple qui possède un jardin soit disant magnifique, le Tofukuji.

Assez imposant il faut avouer

Assez imposant il faut avouer

Je vous laisse juger par vous même, mais ce temple vaut le détour, nous nous arrêtons même dans ce temple pour nous reposer à l’ombre près de la cime des arbres en contre bas. Un vrai moment Zen qui fait du bien pour cette fin de journée.

Un petit jardin zen

Un petit jardin zen

3 commentaires

  • Avatar

    Ah les touristes! des idées de meurtres de masse m’ont traversé l’esprit tandis que je visitais Venise… mais quand tu peux faire des rencontres individuelles comme celles que tu as faites, cela tempère le ressentiment! 🙂

    • Fidjick

      Je suis assez d’accord avec toi, généralement les chinois visitant le Japon ne sont la que pour le paraître et montrer leur « pouvoir » (comprendre argent)
      Après ce n’est pas le cas des chinois vivant au Japon. Mais ceux là sont ignoble, te pousse pour arriver le premier, crachent par terre etc…
      Après il ne faut pas faire de généralité, mais parfois c’est assez lourd.

  • Avatar

    Hello,
    L’ascension du mont Inari manque pour l’heure à mon palmarès. Et ton article me donne envie de filer à son sommet. Il vient renforcer l’idée et les ouïe-dire que je connais sur l’affluence de touriste à ses pieds et la présence d’un très beau temple méconnu… Maintenant je pourrais demander mon chemin vers le Tofukuji.
    Bonne aventure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.